7 juin 2021

Bretagne 1













14 janvier 2021



 

5 décembre 2020

Carnet Pyrénéen







30 novembre 2020

Météo Paris





22 novembre 2020

Le cimetière de Passy















 




18 novembre 2020

Les 36 vues de la Tour Eiffel

Cimetierre de Passy

 

15 novembre 2020

Carnet Pyrénéen


 

14 novembre 2020

météo Paris

danse

Camille

Rue Saint-Denis, bar confiné


Couchant au dessus des Arts et Métiers

. 34

11 novembre 2020

Chicago 1968 : Allen Ginsberg, garde nationale, Gene Mc Carthy

A l'occasion de la sortie du film "Les 7 de Chicago", nous ressortons quelques photos (certaines déjà parues dans J'apest n°10) prises à l'époque dans des conditions techniques désastreuses, puisque mon petit réflex Zeiss Ikon m'avait été volé à Los Angeles et, pour ne pas être démuni, j'avais acheté l'appareil alors le moins cher du marché (env. 20 €), un Kodak Instamatic qui peine à nous donner aujourd'hui des images de qualité, mais elles témoignent au moins de notre présence pendant les événements de Chicago

 A Chicago, en août 1968, a lieu la convention démocrate ; en même temps hippies et pacifistes décident de s'y retrouver pour manifester contre la guerre du Vietnam, le maire démocrate Daley sentant venir les problèmes convoque quarante mille policiers et gardes nationaux, les ponts qui mènent à Grant Park sont infranchissables gardés par des mitrailleuses, les gardes nationaux foncent dans la foule avec des jeeps entourées de barbelés ; des heurts très violents, filmés en direct par les télévisions, ont lieu devant le Hilton où sont descendus les candidats démocrates, la chambre de l'un d'eux le pacifiste Eugene Mc Carthy est perquisitionnée par le FBI ; Bobby Seale des Black Panthers, Jerry Rubin, Abbie Hoffman entre autres seront arrêtés et jugés; Jean Genet, William Burroughs, Allen Ginsberg sont là, on voit ce dernier sur la photo assis dans l'herbe de Lincoln Park chantant "OM" entouré de manifestants pacifistes..



Allen Ginsberg chantant "OM" dans Lincoln Park

les manifestants à Grant Park


la garde nationale cernant Grant Park

les Jeep entourées de barbelés avec lesquelles les gardes nationaux, le soir venu, fonçaient dans la foule, blessant de nombreuses personnes dont une dizaine de journalistes (se mettant ainsi la presse à dos)


Eugène Mc Carthy arrive à l'aéroport de Chicago, il est le candidat pacifiste chez les démocrates, pour cette simple raison sa chambre à l'Hotel Hilton, où sont descendus tous les candidats, sera perquisitionnée par le FBI

 

*Un commentaire ancien d'un connaisseur: thierry (10 février 2010 à 12:07) nous rappelle :
Dans le livre "1968",paru en 2008 en Points/Seuil, Raymond Depardon croit être le seul photographe - un photographe, des fautes graves- français présent sur les lieux. Il y a 3 pages et une quizaine de photos à ce sujet où l'on voit notamment W.S.Burroughs, Jean Genet en plus d'Allen Ginsberg.